ITIE Niger

Historique de l’ITIE

Lancée en 2002 au sommet mondial sur le développement durable, l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives ITIE vise à assurer une meilleure gouvernance et une transparence plus accrue dans la gestion des industries extractives.

Elle a défini des Critères et des Principes ainsi que des Règles qui doivent être respectés par les pays adhérents.

Elle est mise en œuvre dans le cadre d’un dialogue permanent entre trois parties prenantes, à savoir l’Administration, les Industries extractives et les Organisations de la Société Civile.

Objectifs de l’ITIE

L’ITIE se fixe comme objectif de promouvoir, dans les pays ayant des ressources minières, pétrolières et gazières, la transparence des paiements et des revenus issus des industries extractives, notamment par leurs vérifications et leur publication de manière accessible au public. Elle vise ainsi à favoriser un débat autour à la croissance économique et au développement du pays.

Mission de l’ITIE

Publier régulièrement internationales, les revenus générés par le secteur des mines et du pétrole et contribuer à renforcer les conditions d’une meilleure utilisation de ces ressources.

Processus de l’ITIE

Comprend quatre phases :

    • Préparation
    • Adoption
    • Divulgation
    • Dissémination

    La coordination, l’animation et le suivi sont assurés par le Secrétaire Permanent.

    Une approche participative et responsable pour des ressources extractives au service de la nation.

    C’est en Mars 2005, que le Gouvernement du Niger a adhéré à l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE).

    En septembre 2007, le Niger acquiert le statut de pays << Conforme >> à la norme ITIE après évaluation indépendante des progrès accomplis sur la base de 20 indicateurs dans le cadre de la validation des pays, se situant ainsi au premier rang des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest mettant en œuvre l’ITIE. Il partage ce statut avec 10 autres pays sur 35 situés dans plusieurs régions du monde.

    Les activités menées par ITIE Niger portent sur la production annuelle des rapports ITIE relatifs aux paiements faits par les entreprises extractives à l’Etat et aux revenus perçus par l’Etat, le renforcement des capacités des parties prenantes et la communication.

    Les avantages de l'ITIE

    • Pour les Etats mettant en œuvre l’ITIE, par :
    • Une gestion efficace et transparente des ressources financières ;
    • Une croissance économique soutenue,
    • Un renforcement de la démocratie et- de l’Etat de droit,
    • Le maintient de la paix,
    • La préservation de l’environnement,
    • Un meilleur climat d’affaire,
    • La lutte contre la pauvreté.

    Pour les industries extractives

    • Un encouragement à l’initiative ;
    • Une licence sociale,
    • Une meilleure gouvernance.

    Pour la société civile

    • Une meilleure information sur le secteur extractif ;
    • Un dialogue utile avec les gouvernants.